Projection le jeudi 10 Juin à 19:00

Annapurna 1950, pour la patrie, par la montagne

Résumé

Le 3 juin 1950, Herzog et Lachenal sont les premiers à gravir un sommet de plus de 8000 mètres,  l’Annapurna. Une victoire aux accents nationalistes, un exemple d’héroïsme au goût de revanche après une guerre humiliante pour la France.

Les deux alpinistes au sommet, Maurice Herzog et Louis Lachenal, vivent une descente dramatique, sauvés par leurs compagnons Lionel Terray et Gaston Rébuffat. Herzog a les doigts gelés, il faut l’amputer pendant une marche du retour cauchemardesque, en pleine mousson, à travers la jungle népalaise. Lachenal perd ses orteils, il ne pourra plus exercer son métier de guide comme auparavant. Au retour, les héros sont acclamés, mais c’est surtout Maurice Herzog, le chef d’expédition qui récoltera les fruits de cette gloire. Sa carrière politique et professionnelle sera stimulée par l’Annapurna, il deviendra ministre de De Gaulle, maire de Chamonix, le personnage incontournable de la montagne pendant plusieurs décennies… 

Soixante dix ans après cette expédition légendaire, le film de Johan Andrieux revient sur cette page de l’histoire de l’alpinisme et s’intéresse particulièrement au destin de Louis Lachenal. Alpiniste surdoué, guide consciencieux qui note dans son carnet à quel point il ne partageait pas la vision héroïque d’Herzog. Ces carnets originaux, longtemps tenus secrets par une version officielle  défendue par les autorités de la montagne, ont récemment été publiés par les éditions Guérin. Ils offrent un éclairage nouveau et très émouvant sur le rôle de Lachenal dans la réussite française sur l’Annapurna. Dans son film, Johan Andrieux raconte cette épopée et revient avec beaucoup de justesse sur la polémique qui, un demi-siècle après l’ascension, bouleversa le monde de la montagne.

Le choix du festival

Le sujet était difficile à aborder, un film historique capable de résumer l’une des pages les plus sensibles de l’histoire alpine. Johan Andrieux a magnifiquement su résumer les enjeux et dresser un portrait très juste des protagonistes. Son propos n’est pas de porter un jugement sur Herzog, mais d’expliquer comment se sont noués les liens, comment la voix de Lachenal a été étouffée au profit d’une logique fédérale animée d’ambitions personnelles. Ce film transmet très bien la vision d’une époque, il participe pleinement au patrimoine culturel de l’alpinisme. Nous sommes très heureux d’être le premier festival à le présenter.

Première diffusion en festival

  • Réalisateur

    Johan Andrieux
  • Avec

  • Durée

    52 minutes
  • Pays

    France
  • Date de sortie

    2020

La projection

  • Date de projection

    jeudi 10 juin – 19:00
  • Lieu de la projection

    Cinéma Vox Chamonix
  • En présence de

    Johan Andrieux
    Bernard Germain
    Bertrand Delapierre

Infos billetterie

  • 1 soirée = 2 ou 3 films

  • Achetez vos places en présentiel

  • Achetez vos liens en streaming

Les autres films

Tous droits réservés © Chamonix Film Festival
Création : Ctoutcom Studio