La montagne au cinéma…

Le cinéma et la montagne entretiennent une relation étroite depuis plus d’un siècle. Théâtre tragique des drames, mais aussi terrain d’expression de l’héroïsme et du patriotisme, les sommets ont attiré bon nombre de grands réalisateurs qui s’en servaient comme la scène grandiose de leurs narrations.

Rires et Larmes au Mont Blanc !

Réalisateur et guide de haute montagne, Bernard Germain est l’auteur d’un ouvrage de référence, le Dico Vertigo, dictionnaire de la Montagne au cinéma en 500 films (Ed. Paulsen/Guérin). Pour cette conférence qui confronte rires et larmes de fiction, il a choisi une douzaine de films tournés dans le massif du Mont-blanc plus drôles ou plus tragiques les uns que les autres : des pionniers du cinéma de montagne comme Max Linder ou Arnold Fanck accompagné de la terrible Leni Riefenstahl,  aux cascades de James Bond, en passant par L’ascension de Ludovic Bernard avec Ahmed Sylla ou l’hilarant Tout ça pour ça de Claude Lelouch, sans oublier les tragédies de Tout là hautLa Mort d’un guideLa Neige en deuil ou du Malabar Princess. Les docu-fiction de Marcel Ichac et Jacques Ertaud rendront aussi hommage aux images spectaculaires du fameux chef opérateur chamoniard René Vernadet présent lors de cette conférence.

Participants

  • Jeanne Mascolo
  • René Vernadet
  • Pierre Perret
  • Bernard Prud’homme
  • Avec

    Bernard Germain
  • Durée

    90 minutes
  • Date

    vendredi 11 juin – 16:00
  • Lieu

    Cinéma Vox Chamonix

Info billetterie

  • Achetez vos places en présentiel

  • Achetez vos liens en streaming

Tous droits réservés © Chamonix Film Festival
Création : Ctoutcom Studio